Chants chamaniques

Chants chamaniques Elise FerranUn jour quelqu'un m'a dit : "Chante en te connectant à ton cœur !". Il a suffi d'une phrase pour que j'entende pour la première fois ma voix. Une voix qui résonnait dans tout mon être.

Ma voix ? Celle de mon cœur ? Pas celle de ma tête en tout cas, qui s'était bien persuadée de ne pas savoir chanter ! Quinze ans de formation en violon classique, ça n'aide pas à développer sa confiance en des aptitudes musicales innées. Depuis ce jour, les chants sont apparus dans ma vie. Je les ai entendus pour la première fois en méditation, puis je me suis mise à les chanter. Ils accompagnent désormais mon quotidien. Ils me nourrissent autant qu’ils m’ouvrent le cœur, et insufflent une dimension nouvelle aux soins que je donne. Ce dont je témoigne dans mon article "Des voix chamaniques pendant mes soins...", publié sur le site de l'INREES (Octobre 2014).
Ces chants ne m'appartiennent pas, ils me traversent. Ils me viennent d'un ailleurs, d'une connexion entre mon moi profond et l'au-delà. Ils émergent spontanément de ma bouche sous la forme de sons, de mélodies, de bruits d'animaux et de voix d’êtres lointains. Via ma gorge, un univers chamanique s'ouvre et se déploie. Cet univers sonore entre en résonance avec les corps. C'est un langage du cœur, non compréhensible par le mental, qui pénètre au plus profond de chacun et vient y nourrir l'âme. Il résonne avec la vibration de l’Être. Il est énergie pure, vibration de guérison.