L’idéal…

*
L’idéal qui nous fait rêver… nous dépasser, nous oublier… *

L’idéal qui nous enchaîne,
L’idéal qui nous malmène,
L’idéal qui nous aliène,
L’idéal, l’idéal, l’idée-al…

g

L’idée à la base de toute croyance sur moi-même,
Sur l’amour, sur la Vie, sur le Monde,
Sur ma famille, mon couple, mes parents, mes enfants,
Sur le bonheur, la joie, la réussite, l’accomplissement,…
Où suis-je dans tout cela ?
La culture dit,
La culture suit,
La culture reproduit,
La culture réduit,
Qui suis-je ?
Une bouteille à la mer qui dérive au gré des jugements des uns et des autres ?
Suis-je capable de compassion et d’accueil de moi-même ? de la vie, des autres ..?
Que faire de mes idéaux ?
La justice pensante tranche : ça c’est bon, ça c’est mauvais !
Ça devrait être autrement ! Ça n’est pas comme il faut !
Et si c’était absolument parfait tel que c’est déjà ?
:
Accueil, accueil, accueil, accueil, accueil…
Accueil de qui je suis, accueil de la Vie,
Accueil de la Vie qui s’exprime à travers moi,
Accueil de la Vie qui s’exprime à travers toi,
Accueil de l’être d’amour que je suis,
Accueil de l’amour qui bat en chacun de nous,
L’amour qui nous unit et nous relie, dans notre humanité,
Sans discrimination, étiquettes ou jugements de nos différences,
de nos « imperfections », de nos « défauts », de nos « particularités »…

j

Et si, chacune des facettes de nous-mêmes avait un cadeau à nous révéler et nous offrir ?
Et si, chaque être que je croisai sur ma route m’apportait une pépite ?
Une étincelle de vie, intense et précieuse, car unique telle qu’elle est,
Absolument parfaite dans ses « imperfections »,
Parce qu’elle existe,
Et ne peut donc être autrement…

b

Et si je stoppais un instant ma rêverie d’un monde différent, d’être quelqu’un d’autre,
de penser à ce qui pourrait être, mais n’est pas là…
Et que je me laissais toucher dans mon cœur, dans mon être,
par la vie qui existe en moi et autour de moi en cet instant…
Cette vie là et rien d’autre, celle qui se présente à moi,
Ici,
Maintenant….
Je respire… et j’accueille.
g
Elise Ferran

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *